Le Prix André Aliker Club Presse/Orange


Capture

Ce Prix, organisé pour la première en Martinique, se fixe pour objectif de valoriser le travail effectué par les journalistes en exercice. Il vise aussi à susciter des vocations chez nos lycéens-étudiants.

 Un concours leur est donc destiné avec un jury appelé à désigner la « copie » gagnante. Le choix « du parrain » André Aliker s’explique par son statut de référent pour la profession. Il a perdu sa vie pour avoir exercé sa liberté d’informer, en dépit des pressions et des menaces. André Aliker a été  assassiné pour avoir publié des informations contre la volonté de certaines puissances dominantes.

Les membres du jury du 1er prix André Aliker ont désigné les lauréats suivants :

 

 

Catégorie Télévision : (journalistes confirmés)

-Prix Aliker : La violence chez les jeunes (reportage n° 3) à : Janick Dulio, William Zébina, et Stephane Petit-Frère

Catégorie Télévision : (lycéens)

– Une mention spéciale au lycée de Bellevue pour « Cinemania »

Catégorie Audio

–     Prix spécial du jury à : Fabrice Théodose pour « Ti Milo »

 Catégorie Presse écrite (journalistes confirmés)

-Prix Aliker et Félicitations du jury : Cecile Everard pour enquête sur Port Cohé

– Mention spéciale pour Rodolphe Lamy pour reportage sur les « Prix des pièces détachées.»

 Catégorie Presse écrite (Etudiants)

–     Prix Aliker : Julie Girier-Dufournier pour reportage sur le « Myélome »

–       Mention spéciale à Jena Fontenelle pour reportage sur le « libertinage »

Share