Le Club Presse Martinique solidaire des confrères de La Semaine Guyanaise


LE CLUB PRESSE MARTINIQUE SOLIDAIRE DES CONFRERES DE “LA SEMAINE GUYANAISE”

Cher confrères, consœurs

le Club Presse tient à apporter tout son soutien aux journalistes de la rédaction de la Semaine Guyanaise

“Lè bab kammarad ou ka bwilé rouzé tay”,

nous membres du CPM ne peuvent rester insensibles à de une situation, d’un autre temps. Bon courage

Le Club Presse Martinique solidaire des confrères de La Semaine Guyanaise

 

Le club de la presse de Martinique apporte son soutien sans réserve aux journalistes de la rédaction de La Semaine Guyanaise dans le cadre de l’atteinte à la déontologie et au travail d’investigation mené par les confrères de cet hebdomadaire. Repousser à plus tard une enquête menée avec professionnalisme, en ayant pris le soin de prendre l’attache des parties impliquées dans ce dossier REXMA, est inconcevable compte tenu des arguments avancés par la direction de cette publication. En l’espèce, cette situation constitue une atteinte grave à la liberté d’informer des journalistes mais également au droit des citoyens à être informés et peut être une vraie crainte quant à la conception de l’information par les « patrons » de cet organe de presse.

Le Club Presse Martinique réaffirme sa solidarité à l’ensemble des confrères de cette rédaction dans leur posture verticale, face à l’agression et à la censure imposées par des dirigeants s’éloignant des obligations et réalités de la mission d’informer.

Fait à Fort-de-France, Le 27 janvier 2013

Claude BOURGRAINVILLE, Président du Club Presse Martinique

Share