Le Club Presse Martinique condamne les faits de violences à l’encontre des deux journalistes de Martinique 1ère


COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

 

Le Club Presse Martinique est profondément préoccupé par l’atteinte à l’intégrité d’une équipe de journalistes de Martinique 1ère   lors d’une  marche à la mémoire du jeune Allan Bourgeois, manifestation se voulant pacifique selon les mots de la mère du jeune disparu.

 

Les deux journalistes dans l’exercice de leur profession  ont été molestés et pris à partie par des individus qui manifestement ne tiennent pas à ce que leurs gestes « inqualifiables » soient portés à la connaissance du plus grand nombre.

 

Ces faits constituent une atteinte grave au droit de l’information et d’expression.
Le Club presse Martinique s’alarme de ces  pratiques qui portent de graves atteintes à la profession alors que la liberté de la presse passe par le nécessaire respect des journalistes.


Face à ce nouvel  épisode, le Club Presse Martinique exprime sa solidarité aux deux confrères, condamne ces fait
s de violences à l’encontre de professionnels dans l’exercice de leur fonction et lance un appel pour que de tels agissements ne se reproduisent plus sur tous les terrains qui soient. 


FDF le 8 sept 2013

Claude Bourgrainvillle

Président du Club Presse Martinique

 

 

Share