La Martinique au Congrès pour renforcer les passerelles!


Le premier contact avec Liège, c’est dans une gare à ciel ouvert aux allures de cathédrale, aux volumes magnifiques, des voûtes d’arcs, un éclairage naturel laissent présager d’un séjour agréable. Projet réalisé par le célèbre architecte espagnol Santiago Calatrava Valls, la gare de Liège-Guillemins est l’une des plus spectaculaires d’Europe.

 

 


​Une partie des membres du CPM à l’arrivée en gare de Liège.

 

France, Belgique, Liban, Grèce, Bulgarie étaient représentés à cette manifestation avec une journée réservée aux ateliers et puis le 3 mai, l’assemblée générale élective de l’UCP2F, présidée depuis 2008 par Karl Sivatte, secrétaire général du CPM.

Après la 2ème édition des JPR en novembre dernier en  Martinique, ce congrès en Belgique était l ‘occasion de répondre certes à l’invitation de l’UCP2F mais aussi aux camarades belges qui étaient venus à Fort-de-France. Mais pour le club martiniquais, c’était également de maintenir le lien avec les autres clubs et de poser les jalons pour la 3ème édition des JPR, a priori en 2015.

 


Temps des cadeaux entre le président du CPM et les dirigeants de la Maison 
de la Presse de Liège.

 

 

L’équipe d’organisation sur place a tout fait pour que les congressistes soient dans les meilleures conditions dès leur arrivée à Liège accueillis à Liège. Certains ont eu l’opportunité de visiter la ville avant le lancement officiel à   la “Maison de la presse de Liège et du Luxembourg ” ( http://www.maisondelapresse.be ) par Jacques Cremers, le président de cette structure. Un lancement qui a été l’occasion de faire le point sur les situations des médias en Europe et les réductions de moyens au quotidien. Le débat était lancé, Belgique et France vivent quasiment les mêmes situations dans leurs rédactions.

Ne pas subir et être force de proposition, les journalistes présents (une centaine) ont réaffirmé leur volonté d’être force de proposition pour le devenir de leur profession.

 

Share